• March 15, 2023 10:33 am

L’armée américaine a abattu un « engin volant à haute altitude » au-dessus de l’Alaska

ByDouceFm ( R D I)

Feb 11, 2023
Spread the love

La Maison Blanche annonce avoir abattu un « engin volant à haute altitude » au-dessus de l’Alaska, plus grand État des États-Unis, au nord-ouest du Canada. Cet « objet », qui volait à une altitude d’environ 12 000 mètres, avait « la taille d’une petite voiture » et posait « une menace pour la sécurité du trafic aérien », selon John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche. Selon ce dernier, une mission de reconnaissance aérienne menée autour de l’objet avant qu’il ne soit détruit avait établi qu’il n’y avait pas d’occupant à l’intérieur. « Nous ne savons pas qui en est le propriétaire, si c’est un Etat ou une entreprise ou un particulier, nous ne le savons pas. (…) Et nous ne comprenons pour l’heure pas son usage », a-t-il assuré. Le président Joe Biden a donné l’ordre de le détruire « ce matin », a-t-il dit, et cela a été fait en début d’après-midi, heure de Washington.

New York Times ce vendredi, c’est par « excès de prudence » que Joe Biden, le président américain, a demandé l’abattage de cet objet, a précisé John Kirby. C’est un avion de chasse qui a été missionné pour l’opération. Un objet « beaucoup plus petit » que le ballon chinois Cette information intervient quelques jours seulement après la découverte d’un « ballon » chinois dans le ciel américain, que les États-Unis ont détruit, et qui était équipé, selon un haut responsable du département d’État américain, de « multiples capteurs collectant du renseignement ». John Kirby a précisé que l’objet abattu était « beaucoup plus petit » que ce dernier. L’administration américaine a eu connaissance « hier soir » de la présence de cet objet dont les débris sont tombés sur des eaux gelées, et va tenter de récupérer ces derniers, a encore indiqué John Kirby. « Nous ne savons pas quelle entité possède cet objet », a-t-il martelé, ni par exemple s’il s’agit d’un État ou d’un propriétaire privé. Le porte-parole a précisé, par ailleurs, qu’à la différence du ballon chinois, cet objet non encore identifié ne semblait pas avoir de système de propulsion ni de commandes lui permettant de se diriger.

Affichez les commentaires12


DouceFm ( R D I)

G. Felix, CEO at R D I

Leave a Reply

Your email address will not be published.