Donald Trump a-t-il raison de vouloir surtaxer le vin français?

Spread the love
C’est la deuxième fois que le président américain s’attaque aux vins français, produit emblématique des exportations françaises vers les États-Unis. En novembre dernier, dans une série de tweets envoyés à la suite de sa visite à Paris, Donald Trump a menacé de taxer les vins français pour remédier au déséquilibre commercial qui, selon lui, existe entre les deux pays. Cette fois-ci, dans un long entretien sur CNBC, il a laissé entendre qu’il pourrait infliger des taxes douanières supplémentaires sur les vins pour corriger cette concurrence qu’il juge déloyale. Mais qu’en est-il vraiment ?
« La France taxe beaucoup le vin et nous taxons peu le vin français », a déclaré le président américain sur CNBC. « Ce pays [les États-Unis] autorise le vin français – qui est très bon – (…) à entrer pour rien », a-t-il affirmé. « Ce n’est pas juste, nous allons faire quelque chose pour rééquilibrer ça », a-t-il conclu.
Le traité commercial en perspective
Comme il l’a prouvé par le passé, Donald Trump lance ses attaques sous forme de menace pour préparer le terrain. Cette nouvelle déclaration du président américain intervient alors que les États-Unis et l’Union européenne sont en train de négocier un accord commercial et Bruxelles ne veut pas pour l’heure inclure le secteur agricole dans ce traité. Or, la réglementation douanière française qui régit l’importation et l’exportation des vins, ainsi que d’autres produits viti-vinicoles est soumise à la réglementation européenne. Et il est vrai qu’en ce qui concerne les tarifs douaniers, il existe bel et bien un déséquilibre entre l’Europe et les États-Unis.

About Radio DouceFm Int

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*