Zimbabwe: disparition de l’ancien président Robert Mugabe

Spread the love

L’ancien président du Zimbabwe Robert Mugabe est mort à l’âge de 95 ans, a annoncé vendredi son successeur, Emmerson Mnangagwa, sur son compte Twitter. Robert Mugabe, malade, était hospitalisé depuis plusieurs mois à Singapour.

Son successeur Emmerson Mnangagwa, qui l’avait acculé à la démission en novembre 2017, rend hommage à Robert Mugabe, père de l’indépendance de son pays et icône de la libération de son peuple. Emmerson Mnangagwa a réagi depuis le Cap en Afrique du Sud, où il participe aux travaux du Forum économique mondial Afrique.

Cde Mugabe was an icon of liberation, a pan-Africanist who dedicated his life to the emancipation and empowerment of his people. His contribution to the history of our nation and continent will never be forgotten. May his soul rest in eternal peace (2/2)  President of Zimbabwe (@edmnangagwa) September 6, 2019

C’est Emmerson Mnangagwa qui annonçait plus tôt ce matin officiellement la disparition de l’ancien président, confirmant les rumeurs des réseaux sociaux. « C’est avec la plus grande tristesse que j’annonce le décès du père fondateur du Zimbabwe et de l’ancien président, le commandant Robert Mugabe », déclarait Emmerson Mnangagwa dans un tweet plus tôt.

It is with the utmost sadness that I announce the passing on of Zimbabwe’s founding father and former President, Cde Robert Mugabe (1/2)  President of Zimbabwe (@edmnangagwa) September 6, 2019

Robert Mugabe est marié depuis 1995 à Grace Marufu, son ex-secrétaire, qu’il a épousée trois ans après la mort de sa première femme d’origine ghanéenne, Sally. C’est en souhaitant voir Grace lui succéder, en 2017, que Robert Mugabe déclenchera la colère des militaires et le coup d’État qui mettra fin à son règne commencé en 1980.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *