Brexit: la motion des opposants au «no deal» adoptée au Parlement

Spread the love

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a essuyé un cinglant revers mardi au Parlement, où les députés ont adopté une motion visant à obtenir un report du Brexit, prévu le 31 octobre. Il a annoncé au Parlement le dépôt d’une motion pour des élections anticipées.

Le texte a été adopté par 328 voix pour (301 contre), réunissant députés de l’opposition mais aussi 21 élus conservateurs hostiles à une sortie de l’Union européenne sans accord envisagée par Boris Johnson, qui est résolument opposé à un report.

Le Premier ministre avait déjà perdu dans la journée sa majorité absolue au Parlement avec la défection d’un député conservateur pour le petit parti europhile libéral démocrate. Son gouvernement avait annoncé avant le vote des députés que s’il le perdait, il convoquerait des élections anticipées le 14 octobre.

La motion sur les élections sera examinée mercredi par le Parlement et doit réunir deux-tiers des voix pour être adoptée. Mercredi également, les députés se prononceront sur un projet de loi demandant au Premier ministre d’obtenir un report du Brexit auprès de Bruxelles.

Les Britanniques ont voté à 52% lors d’un référendum en juin 2016 pour sortir de l’UE. Le précédent gouvernement, dirigé par Theresa May, avait conclu un accord de sortie de l’UE avec Bruxelles après deux ans et demi de négociations, mais le texte a été rejeté à trois reprises par le Parlement.

Après son arrivée au pouvoir fin juillet, Boris Johnson a ouvert des discussions avec Bruxelles, sans toutefois présenter jusqu’ici de nouvelles propositions pour sortir de l’impasse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *