Nico­las Duvau­chelle refuse de serrer la main de Nico­las Sarkozy : contrôle fiscal juste après

Nico­las Duvau­chelle refuse de serrer la main de Nico­las Sarkozy : contrôle fiscal juste après

Comments Off on Nico­las Duvau­chelle refuse de serrer la main de Nico­las Sarkozy : contrôle fiscal juste après

Invité sur Europe 1 dans l’émis­sion Y’a pas péno ! animée par Thomas Thou­roude, Nico­las Duvau­chelle a révélé avoir subi un contrôle fiscal quelques jours après avoir refusé de saluer Nico­las Sarkozy. En pleine promo­tion du film Tout nous sépare attendu le 8 novembre, Nico­las Duvau­chelle était invité dans l’émis­sion Y’a pas péno ! présen­tée par Thomas Thou­roude sur Europe 1. Fan du Paris Saint-Germain, l’ac­teur a assisté à de multiples reprises aux matchs de son équipe favo­rite au Parc des Princes, stade dans lequel il a croisé il y a quelques années sur Nico­las Sarkozy, lui aussi un grand fidèle du PSG.

Ministre de l’In­té­rieur à l’époque, Nico­las Sarkozy n’avait pas caché sa joie de rencon­trer l’ac­tuel compa­gnon d’Anou­chka Alsif dans les tribunes. C’est donc tout natu­rel­le­ment qu’il s’était dirigé vers l’ac­teur pour lui serrer la main. Un contact physique que Nico­las Duvau­chelle a caté­go­rique­ment refusé : « Je lui ai mis un petit flip-flap, une petite virgule Il était ministre de l’In­té­rieur, je ne pouvais pas  », a précisé le jeune papa. Mais l’his­toire ne s’ar­rête pas là.

Si son geste n’a offi­ciel­le­ment pas eu de consé­quence, Nico­las Duvau­chelle précise toute­fois qu’il a éton­nam­ment subi deux semaines plus tard un «  petit redres­se­ment fiscal  ». Et d’après lui, les deux sont liés : « J’en connais plusieurs qui ont refusé de serrer des mains ou qui ont envoyé des petits tacles et qui ont eu des petits contrôles ». Comme il le précise, «  je paye tout en temps et en heure », de quoi permettre à Nico­las Duvau­chelle d’évi­ter le carton rouge.

doucefm

Related Posts