DISCRIMINATION – Deux lesbiennes parties à Dubaï ont échappé de peu à la séquestration et à la prison…L’intolérance a de beaux jours devant elle. L’histoire de Jimena Rico (28 ans) et de Shaza Ismail (21 ans) a été largement relayée par les médias espagnols cette semaine, tant elle est accablante.
Ces deux jeunes filles, de nationalités respectivement espagnole et égyptienne, ont en commun une histoire d’amour qui dure depuis plusieurs années. Le 14 avril, selon le témoignage qu’elles ont accordé à la BBC, les deux jeunes filles ont entrepris un long voyage en avion depuis leurs domiciles de Londres jusqu’à Dubaï, afin d’y rendre visite au père de Shaza Ismail qui leur avait dit que son épouse se trouvait à l’hôpital, très malade.
« Mais c’était un piège », raconte Jimena Rica. « Il nous a menacées de nous tuer et a dit que nous pourrions aller en prison pour être lesbiennes ». Arrivée à la maison, Shaza Ismail a été enfermée par sa famille dans une pièce à laquelle Jimena Rica ne pouvait accéder. Dans des circonstances qui demeurent floues, les deux jeunes filles ont pourtant réussi à s’échapper et à rejoindre l’aéroport où elles ont pris un vol pour Tbilisi, en Géorgie.
Les geôles turques
Mais le fait d’avoir mis 3.200 kilomètres entre elles et la famille de Shaza n’a pas été gage de sécurité puisqu’avant de réussir à monter dans un avion pour Londres, le père de la jeune fille est apparu dans l’aéroport. Il semblerait qu’il ait appris leur destination grâce à un voisin qui avait vu les jeunes femmes s’enfuir et qu’il les ait poursuivies.

doucefm

Related Posts