Go to ...

on Google+ on YouTube on LinkedInRSS Feed

April 23, 2017

Vers la construction d’une cimenterie aux Gonaïves


Un pas de plus semble avoir été franchi dans le cadre de la mise sur pied de l’usine de ciment aux Gonaïves, annoncée en 2015, sans grandes publicités, sous l’administration Martelly/Paul. Avec une capacité de production frisant les deux millions de tonnes de ciment par an, la nouvelle cimenterie dénommée « Siman Lakay » devrait apporter un dynamisme dans le secteur de la construction en Haïti, particulièrement dans la cité de l’Indépendance. Sous peu, les bouchées doubles vont être mises pour la réalisation du projet, a fait savoir, ce jeudi, le sénateur Carl Murat Cantave, au Nouvelliste.
Le sénateur de l’Artibonite a fait état d’une réunion tenue au cours de cette semaine au Palais national, à laquelle, lui, un représentant de la firme belge (TSE) chargée de la construction de l’usine et le président du Sénat ont pris part. «Tout est fin prêt pour le lancement du projet. La compagnie va présenter d’ici cette semaine un chronogramme d’activités», a expliqué Carl Murat Cantave, avec moult détails. Ce projet, selon le médecin devenu parlementaire, est supporté par tous les élus de la région. Bref, ils ne lésinent point sur leurs efforts à faire bouger les choses le plus vite possible, parce qu’ils croient fortement qu’un tel projet va susciter des milliers d’emplois dans un pays où le chômage est à l’état endémique.
Toujours selon le sénateur Cantave, le président de la République n’a pas caché son intérêt à voir se matérialiser le projet de la cimenterie. D’ailleur, il ne ménage point ses efforts en ce sens. Parce qu’elle devrait être installée à La Pierre, une localité des Gonaïves, elle alimentera en courant électrique la zone et une bonne partie de la route menant à Anse-Rouge qui devrait être construite dans la même veine, a détaillé le parlementaire, grandement intéressé par la question, rappelant qu’il veille déjà au grain.
Cette cimenterie, dont le coût de réalisation avoisinera les 300 millions de dollars américains, sera le plus grand investissement consenti en Haïti ces dernières années. En décembre 2015, lors de la pose de la première pierre, l’ancien ministre de l’Économie et des Finances, Wilson Laleau, aujourd’hui chef de cabinet du président de la République, a ainsi vanté les mérites d’un tel projet: « En Haïti, les matières premières sont à portée de la main. Nous avons tous les matériaux nécessaires pour la fabrication du ciment, notamment le calcaire, l’argile, etc. Et ce produit sera d’une excellente qualité, qui sera destiné tant au marché local qu’au marché internationale ».
Junot Jean Baptiste source le nouvelliste

More Stories From Uncategorized

Profile photo of doucefm

About doucefm,

Skip to toolbar