Haïti: mort de l’ancien président René Préval

L’ancien président haïtien René Préval est décédé vendredi d’une crise cardiaque. Il avait 74 ans. Longtemps proche d’Aristide qu’il avait suivi en exil en 1991, René Préval avait pris ses distances avec le leader charismatique au début des années 2000. Les dirigeants haïtiens saluent la mémoire d’un homme discret, mais incontournable sur l’échiquier politique.
« Un digne fils d’Haïti », selon les mots du président Jovenel Moïse, « un frère, un ami et un conseiller » pour Michel Martelly. L’annonce de la mort de René Préval a été un choc pour la classe politique.

Ti René, comme il était surnommé, a toujours été discret, il ne faisait que de très rares apparitions publiques, mais il recevait très régulièrement dirigeants de partis et diplomates étrangers dans sa résidence, sur les hauteurs de la capitale.

La carrière politique de René Préval a débuté dans l’ombre de celle d’Aristide. Il sera son Premier ministre en 1991. Aristide ne pouvant faire deux mandats consécutifs, c’est René Préval qui prend la présidence de 1996 à 2001, année où il laisse le pouvoir au profit d’Aristide tout en prenant alors justement ses distances avec l’ancien prêtre des bidonvilles.
En 2006, René Préval retrouve le siège présidentiel qu’il va occuper jusqu’en mai 2011. Il a été l’unique chef d’Etat haïtien depuis la dictature à effectuer les deux mandats autorisés par la Constitution sans subir ni coup d’Etat ni être forcé à l’exil.