Go to ...

on Google+ on YouTube on LinkedInRSS Feed

April 23, 2017

Hillary Clinton: les raisons d’une défaite historique


Hillary Clinton comptait aussi sur certains Etats comme le Wisconsin, le Michigan, l’Ohio ou la Pennsylvanie… Des bastions du parti démocrate et des pierres angulaires de ce que l’équipe de la campagne Clinton avait appelé « le mur bleu », comme la couleur des démocrates.

En 2008 et en 2012, ces Etats avaient massivement voté pour Barack Obama. Cette année, Hillary Clinton était sûre de les remporter. Tellement qu’elle n’a pas tenu, par exemple, un seul meeting dans le Wisconsin depuis sa nomination en juillet dernier. Une erreur fatale puisque la majorité des électeurs du Wisconsin ont voté pour Donald Trump qui y a remporté les 10 grands électeurs, alors que cet Etat n’avait pas voté républicain depuis 32 ans. C’est dans la « Rust Belt », « la ceinture de la rouille » comme est appelé cet ancien bassin industriel américain, que le message du milliardaire a finalement trouvé son plus grand écho : son discours protectionniste et sa promesse de renégocier les traités de libre-échange qui ont coûté des centaines de milliers d’emplois à la région ont porté leurs fruits. Et en remportant l’élection dans le Michigan ou encore la Pennsylvanie Donald Trump a fait exploser le mur bleu des démocrates.

Donald Trump sous-estimé ?  « Ce qui m’a frappé, explique Paul Schor, maître de conférences à Paris-Diderot et chercheur en délégation à l’Institut national d’études démographiques (Ined), c’est qu’on a présenté Trump comme un amateur, et moi-même j’ai pensé ça. En fait, on voit qu’il a fait campagne dans les endroits où il a gagné. C’est-à-dire que les endroits particulièrement importants pour gagner, les comtés du Wisconsin et du Michigan, ceux qui ont fait basculer l’élection, Trump y a été plusieurs fois. Cela montre aussi qu’il a été meilleur en politique que les gens dont c’est le métier. Il n’y a pas que les journalistes qui se sont trompés, il y a aussi les appareils des partis politiques, y compris les républicains qui pensaient que Trump n’allait pas gagner et qui ne l’ont pas beaucoup soutenu. » Et il n’a pas eu besoin de cela

Tags:

More Stories From Uncategorized

Profile photo of doucefm

About doucefm,

Skip to toolbar